Visite des salines et balade à Hjrat Nhal

Mardi 2 février 10:00-16:00 sur inscription

Cette visite se fera sous la direction de Benoit Pelzer et sera suivie d’un barbecue merguez/poivron.
Participation aux frais 40 Dh, à payer sur place. Prévoir l’appoint si possible.

Les salines de l’estuaire de l’oued Tahaddart.

L’oued Tahaddart est situé entre Tanger et Asilah. L’autoroute qui relie ces deux villes le traverse.
Tahaddart est un site protégé, complexe de zones humides alimenté par la marée et les précipitations. La plaine alluviale constitue une importante zone de pâturage. La flore locale abrite des espèces rares. C’est également une station d’oiseaux migrateurs qui vont vers l’Europe et d’autres qui vont de l’Europe vers l’Afrique. Le site est régulièrement fréquenté par la Grande Outarde.

Les salines de Tahadart ainsi que celles de Cotta, proche des grottes d’Hercule, existent depuis l’Antiquité. On y a retrouvé les traces d’usines de salaison. En effet ces sites sont privilégiés par leurs plages qui fournissaient un sel ignifère (cad. produit par l’ébullition de l’eau) d’excellente qualité pour les salaisons de poisson et d’une production d’autant plus aisée que le climat et l’environnement y sont propices : grandes étendues de sable très fin ainsi qu’une évaporation rapide et importante en raison d’un très fort ensoleillement et de vents puissants et fréquents.

Actuellement, le lit de l’oued devant Tahaddart est, à marée basse, étincelant de sel, aveuglant ; le sol est naturellement recouvert d’une croute sèche de sel.

Hjrat Nhal ou "rocher des abeilles"

Le village d’Hjrat Nhal situé à 27 km de Tanger comporte plusieurs sites à découvrir comme "l’arbre du marié"*, avec à proximité, l’endroit d’où était annoncé à haute voix, au village et au-delà dans la plaine, les événements importants (mariage, décès)
On y trouve également le rocher des abeilles qui a donné son nom au village et où était recueillie leur production de miel.
Plus loin, la forêt et un large panorama sur les salines, le bassin de l’Oued Tahadart et l’Océan atlantique.

* "L’arbre du marié" est le symbole de la chance et du bonheur pour les femmes célibataires qui désirent rencontrer l’âme sœur : selon la tradition, la femme célibataire doit tourner sept fois
Autour de cet arbre pour favoriser son prochain mariage. Les futurs mariés, quant à eux, feront la fête autour de cet arbre qui leur apportera prosperité, chance et bonheur".