Visite guidée de la Légation américaine

Jeudi 26 novembre 2020 14:15-16:00 sur inscription

La légation américaine de Tanger est un bâtiment situé dans la medina.

Plus ancien bâtiment diplomatique américain à l’étranger, il est inscrit comme premier monument historique sur le registre situé hors des États-Unis.

le Maroc fut le premier pays à reconnaître officiellement l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique par Moulay Abdellah.

En symbole de cette nouvelle amitié, le sultan Moulay Slimane offrit cette maison de Tanger à la mission diplomatique américaine en 1821.

Il s’agit de l’unique monument appartenant aux Etats-Unis hors de leur territoire national (sans compter les ambassades).

Cette légation a été transformée en musée en 1956, géré maintenant par une fondation privée siégeant à Washington.

En souvenir de ce lien historique, le président américain Eisenhower fut également le premier à reconnaître l’indépendance du Maroc en 1956, et se déplaça personnellement à Rabat pour l’occasion.

Le musée est une immense résidence de quarante pièces, meublées à la mode du XIXe siècle.

La deuxième maison fut achetée en 1890 par un consul américain, Maxwell Blake, qui en fit don aux Etats-Unis.

En traversant par le passage surplombant la ruelle reliant les deux parties, on peut remarquer le contraste entre les deux bâtiments : le premier, européen ; et le second, marocain, avec ses moucharabiehs pour voir sans être vu.

Une pièce est dédiée à Paul Bowles, le romancier aventurier, auteur de Un thé au Sahara, et qui termina ses jours à Tanger en 1999.

Le musée abrite également l’unique bibliothèque de langue anglaise du Maroc.

https://www.infostourismemaroc.com/monument/musee-legation-americaine-tanger-maroc

L'adresse précise de ce rendez-vous n'est accessible qu'aux membres de l'association.